14 janvier 2012

Jeux Vidéos Facebook: Partie 3: l'analyse

Je vous ai fais dans la partie 2 une brève présentation de CITYVILLE, mais quand vous avez des voisins, vous êtes "redevables". Si Machin te visite, tu dois le visiter sinon, il va te virer de tes voisins.

Attention, il faut envoyer des cadeaux à tes voisins toutes les 6 heures et choisis bien sinon tu te retrouveras avec un truc moche et il faut les aider sur leur murs si tu veux un retour.

Mon petit chat gère un groupe CITYVILLE et je l'ai vu, il passe plus de temps à poster des liens d'aide que sur sa ville.

Mais le plus rigolo (ou le pire) est que les propres membres pensent qu'il travaille pour Cityville: "j'ai un bug, je fais comment? je trouve pas ça, je fais comment? pourquoi je n'avance pas..." Et il se prête au jeu, il répond à toutes leurs questions toutes aussi débiles les unes que les autres.

Une des membres passe ses journées à jouer alors qu'elle est en congé maternité. Une autre, infirmière, jouait dès qu'elle avait du temps (entre deux prises de sang: tu flippes là), une autre affiche clairement qu'elle est neuropsy... Je n'imagine même pas un jour passer la porte de son cabinet... Mais il y a aussi des retraités (j'essayais d'imaginer mon grand-père... et ma mère qui n'arrive pas à ouvrir mes MMS...): c'est pour cela qu'on refuse de reculer l'âge de la retraite? 

Et le 1er janvier 2012, alors que je sortais de mon coma en envoyant mes SMS personnalisés de Bonne Année, j'ai observé mon amoureux sur son jeu.

Et j'ai vu le nombre de gens en ligne... Une entre autre s'excusait de ne pouvoir jouer quotidiennement pour des raisons personnelles...

J'ai regardé mon coeur, il était désespéré, car il devait visiter tous ceux qui lui avait rendu visite sinon il n'aurait plus de voisins (bon sur les 600 je pense qu'il va lui en rester quelques uns quand même). J'ai regardé l'écran, j'ai regardé mon chéri à nouveau (pour une fois Satyres était silencieuse). J'ai regardé bébé et l'écran une dizaine de fois. 

Et là je me suis décomposée, j'étais dans une rage folle contre moi: j'étais tombée dans le pathétisme le plus total, au point de m'excuser dans ce groupe de ma présence rare car je déménageais! Que je m'excuse auprès des mes chefs, de mes collègues oui c'est normal mais m'excuser auprès de gens que je ne connais pas pour une chose importante de la vie réelle....

J'ai vu les missions impossibles qui s'enchainaient, les gens de plus en plus exigeants, ma perte de temps personnel alors que j'ai des tonnes de choses à faire quotidiennement.

La négociation de mon contrat pour mon augmentation ça s'était la vie réelle. 

Cityville ne m'apportait rien, que du stress en fait. Et là, j'ai su, que cette résolution, je la tiendrai...

Bébé Love m'a enfin laissé l'ordinateur ce 1er janvier pour passer l'aspirateur, il pensait que je jouais. Oui je jouais à virer ce jeu, je virais ces faux voisins.

Ce jeu et comme tous ceux de Zinga ne sont que des pièges ayant pour but de vous faire, vous le ferez tous, dépenser des sous pour achter un objet ou avancer plus vite.

Certains lecteurs ne comprendront pas forcément cet article car vous n'êtes pas tombés dans cette machine.

D'autres sauront de quoi je parle: certains (ceux qui ne jouent plus) verront que j'ai raison et les autres (ceux qui jouent encore) diront que cet article est du grand n'importe quoi. 

Et c'est à vous que je m'adresse: remettez vous en question: combien de temps passez-vous sur ce jeu? êtes vous sûrs qu'il n'empiette pas sur votre vie personnelle? Mais la question la plus importante est: Pourquoi jouez-vous? pour combler un vide? pour étudier des comportements? pour oublier votre vie réelle? pour avoir des interactions avec des gens que vous ne connaissez pas? et dans ce cas dans quel but? 

Vous nous parlez dans CityVille, mais me diriez-vous bonjour demain au téléphone ou dans le bus (non pas le bus de touristes dans votre ville!!!)?

 

 

Posté par bonbonsetsatyres à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Jeux Vidéos Facebook: Partie 3: l'analyse

Poster un commentaire